Axe Nations-Charmilles : consultation de la population

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Dans le cadre d’un travail de mémoire en développement territorial (MDT, Université de Genève / HES-SO), une équipe étudie, en collaboration avec la Ville de Genève, la restructuration de l’axe Nations-Charmilles.

Cette volonté découle de l’acceptation de la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée (LMCE, votée en juin 2016), qui a pour but de désengorger le trafic automobile du centre-ville et de modifier le réseau routier genevois pour adopter une mobilité plus durable.

Concrètement, un axe ceinturant la couronne urbaine va être mis en œuvre. Il a pour but de canaliser les flux et de désengorger l’hypercentre de la voiture. Cela permettra de donner une plus grande place à la mobilité douce. L’axe Charmilles-Nations serait un des premiers tronçons réaménagés, d’où l’intérêt porté à cet axe.


Afin de restructurer ce tronçon de manière qualitative, l’objectif est d’élaborer un projet global qui touche tout l’espace urbain, donc l’espace public, la végétation, le stationnement, la mobilité douce, etc.

Pour faire dans cette partie de la ville un tracé qui convienne à tous, les auteurs de l’étude ont besoin de l’avis des personnes concernées au quotidien dans les quartiers touchés, que ce soit via le travail, l’habitat, une association, etc.

La consultation de la population est l’occasion pour vous de partager vos recommandations, volontés et ambitions, afin d’améliorer la qualité des aménagements tout au long de l’itinéraire.


Vous trouverez ici le lien qui vous permet de remplir un formulaire en ligne, ce qui ne vous prendra pas plus de 15 minutes.

https://forms.gle/stUp78uaqW7KRAf59

N.B. : Même si elle est faite en collaboration avec les autorités, cette étude s’inscrit dans un contexte pédagogique. Elle pourra servir à alimenter les réflexions mais les auteurs tiennent à souligner qu’ils n’ont aucun pouvoir sur les décisions finales.

Version imprimable de cet article Version imprimable