Racines mouvantes au parc des Franchises

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Le projet RACINES MOUVANTES créé par les élèves d’ACCES II avec les dernières briques de la tuilerie de Bardonnex sera installé les 22-23-24 septembre 2022.

Le travail se fera sous la conduite de Jacques Kaufmann, artiste céramiste et de Giacomo Porta, enseignant.

Soyez les bienvenu·e·s au petit vernissage jeudi 29 septembre à 11h30 sur place au parc !


Ce projet est le fruit de la collaboration entre une classe de l’ACCES II (DIP), leur professeur d’atelier, l’artiste céramiste Jacques Kaufmann, ainsi que les acteurs du projet de réaménagement du parc des Franchises - l’office cantonal de l’agriculture et de la nature et le service des espaces verts de la Ville de Genève. Il s’inscrit dans la thématique des « RACINES » choisie cette année pour les ateliers de notre établissement scolaire.

Le projet lauréat a été choisi lors d’une séance de jury, parmi 4 projets proposés par les élèves de la classe 306. Il sera réalisé dans le parc des Franchises, autour du grand platane, au début du mois de juin 2022, avec 5600 briques de la tuilerie de Bardonnex. Œuvre éphémère intégrée au parc, les usagers auront la possibilité d’en profiter pendant plusieurs mois.

Cette expérience aura permis à ces élèves de se confronter aux enjeux de la création artistique. Parmi ceux-ci :

  • l’expérimentation de la notion de « projet », avec ses différentes phases,
  • le partage des idées et de la mise en forme avec leurs pairs,
  • la défense de choix esthétiques et formels,
  • la mise en pratique de la notion d’échelle de réalisation,
  • la prise en compte des contraintes qu’implique une installation dans l’espace public, y compris son intégration et la prise en compte des utilisateurs,
  • la motivation pendant la durée du travail.


Mais avant tout, il s’agit d’une aventure humaine, sur un cycle d’une année scolaire, qui aboutit à une création que d’autres pourront éventuellement reprendre, réimaginer, en donnant à ces briques une nouvelle forme.

Ces briques, formant des murs sinueux, sont à l’image des racines : elles poussent, se rencontrent, créent des chemins, des points de contact, stimulent l’échange, apportent de la sève à l’espace public.

Version imprimable de cet article Version imprimable