Jacqueline Meng, « l’impératrice de Saint-Jean », n’est plus

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Mme Meng était un personnage haut en couleur qui avait mené la campagne en 1999 pour le maintien de l’office postal de la rue du Beulet, dans le quartier de Saint-Jean. Grâce à un effort financier substantiel du fonds Zell de la Ville de Genève, une mobilisation citoyenne avait permis de bloquer la fermeture de cette poste en y installant une activité de formation des aînés à l’informatique.
Article complet sur le site du Courrier

« C’était une figure du quartier de Saint-Jean. D’origine suisse allemande, elle avait un fort sens civique », relève le conseiller national Manuel Tornare, très peiné par le décès soudain de Jacqueline Meng (82 ans).
Ensemble, il y une petite vingtaine d’années, ils s’étaient dépensés sans compter pour préserver l’office postal de la rue du Beulet. Séduit par cette petite dame énergique au grand cœur, l’élu socialiste, alors maire de Genève, l’avait baptisée « l’impératrice de Saint-Jean ». À l’époque, cette combattante du bitume à l’autorité naturelle avait, il est vrai, su mobiliser tout un quartier dans son sillage.

Voir la suite l’article de Laurence Bézaguet sur le site de la Tribune de Genève


Version imprimable de cet article Version imprimable

Inscrivez-vous aux listes de diffusion