Le couloir piéton entre la Bourgogne et la rue de Lyon élargi !

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Pour les personnes qui habitent la rue de Bourgogne, la rue du Dauphiné, l’avenue Soret, la rue Soubeyran et d’autres encore, l’accès à la rue de Lyon, et donc à l’arrêt de bus « Guye », au centre commercial Planète Charmilles, ou encore à l’école pour les élèves de primaire, se fait à travers un cheminement piéton de 100 mètres de long qui relie les deux secteurs.

Préoccupés par l’étroitesse du couloir laissé aux piétons traversant entre le secteur de la Bourgogne et la rue de Lyon, l’association d’habitants La Bourgogne et du Forum 1203 ont écrit aux responsables du chantier pour demander son élargissement (cf. ci-dessous).


Ils ont été entendus, puisque quelques jours plus tard une barrière a été enlevée pour ouvrir un deuxième cheminement. Il est désormais possible de traverser et de se croiser de manière aisée, en respectant les distances nécessaires en ce temps de pandémie.

Merci aux responsables du chantier pour cette réaction rapide et efficace !


Depuis le mois de mars dernier, ce passage en effet, jusqu’ici assez large pour laisser passer des véhicules, avait été considérablement rétréci par une palissade de chantier. Les personnes qui traversaient - certaines avec des poussettes, des caddies ou des déambulateurs - n’avaient plus qu’1.20 entre le mur du bâtiment et les tôles de chantier pour se croiser.

Une exiguïté déjà inconfortable en temps normal, mais devenue encore plus problématique avec les règles de distanciation imposées par la pandémie du COVID-19. Impossible de les respecter si on doit se croiser dans cet espace ! Les usager·e·s étaient donc obligés d’attendre que la personne venant en face sorte du couloir, en espérant qu’entretemps personne d’autre ne se soit engagé à l’autre extrémité.

Pourtant, de l’autre côté de cette paroi en tôle se trouve un grand parking provisoire à ciel ouvert. Il parraisait difficilement imaginable que quelques dizaines de centimètres de plus accordés au passage public puisse gêner la réalisation du bâtiment à venir...

C’est pourquoi l’association d’habitants La Bourgogne et le Forum 1203 ont écrit aux responsables du chantier Quartet, en leur demandant que le passage soit élargi le plus rapidement possible à au moins 2.5 mètres. Des copies de cette demande ont été adressées aux autorités concernées du Canton et de la Ville de Genève.

Version imprimable de cet article Version imprimable