ras le bol ! ... 15 juin 2009

  • , actualisé le
  • par OR

Petits aménagements de l’av. Gallatin : pastilles et trois coups de peinture, bleue et blanche. Mais s’il n’y a pas de potelets sur le trottoir sud on aura toujours des véhicules parqués sur le trottoir (La même chose devant la crèche de la rue de St-Jean du reste…).
Selon le courrier du 24.02.09 du SAM, je rappelle que rien n’a été étudié pour la traversée de l’av. d’Aïre à hauteur du centre commercial (trottoir continu). C’est inadmissible ! Il faut actionner nos conseillers municipaux ou lancer une pétition.

Liaison Saint-Jean La Bâtie par le pont de La Jonction (PR 610 A). 3 ans déjà ! Et les crédits sont acceptés depuis décembre 2008. J’ai vu des mères de familles faire un trapèze incroyable de portance avec les poussettes pour rejoindre et revenir du bois (animaux, pataugeoires). Là également, c’est inadmissible alors que le magistrat en charge se gargarise avec son projet de maire dans les pays de l’Est ! Impossible d’avoir des renseignements sur le programme des travaux au génie civil : le matin, c’est trop tôt, déjà en réunion, sur le terrain, en lecture de courrier (sic !), et à 16 h. les bureaux sont fermés !

Les agents municipaux ont-ils des yeux ? Sur la couverture des voies, après le bloc 15, des portillons de la balustrade sont ouverts, les gosses se balancent dessus. Un jour il y aura un accident. Ils doivent être cadenassés (Des cadenas sont libres au bas de la rampe du Sentier du Ravin, dont le portail, en inox (pas cher !), n’a jamais été fermé). Un nombre incroyable de grilles d’écoulement des eaux le long de cette même couverture, de la bibliothèque, de la place platelée, sont brisées, relevées. Autant de dangers potentiels pour les piétons.

La bande cyclable montante sur le trottoir de la rue de Saint-Jean, entre la rampe du pont Sous-Terre et les Délices, comporte des plaques de tôle affaissées dont les rivets sont depuis longtemps partis en vadrouille et qui se soulèvent dangereusement à chaque passage, font un bruit pas possible… Et ils ne voient rien ces agents ? Encore une fois, ce sont les administrés qui doivent travailler pour l’administration. Ras le bol ! J’arrête….

Version imprimable de cet article Version imprimable