Le Festival du Film oriental menacé

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Actif dans le quartier où il propose chaque année plusieurs animations autour de films, le Festival international du film oriental pourrait disparaître. Une pétition est lancée pour son maintien.


La 14e édition l’édition du Festival International du Film Oriental de Genève, placée sous l’égide de la Commission suisse pour l’UNESCO, a eu un grand succès. Mais il voit son avenir menacé par le désengagement brutal des autorités culturelles de la Ville de Genève, dans le soutien à l’événement.

Le FIFOG est le seul festival de cinéma genevois à subir le redéploiement des mesures d’attribution du Département de culture de la ville de Genève. Une décision basée sur des choix de politique culturelle au contour flou qui redéploie la subvention annuelle du FIFOG datant de 2008 à d’autres festivals bien subventionnés.

Après 15 ans de vie, le Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG) disparaîtrait-il ?

Une pétition en ligne est lancée pour sauvegarder ce festival qui s’engage pour la diversité culturelle tant en Suisse que dans les pays orientaux en projetant chaque année des films qui souvent sans lui ne seraient jamais diffusés :

http://chng.it/zwww6CH5
Version imprimable de cet article Version imprimable