Un nouveau printemps pour la ferme Menut-Pellet

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Mercredi 21 mars 2018, par 51 voix contre 19, le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté un crédit de 5 millions 716’600 francs destiné à la rénover et aménager la ferme Menut-Pellet en lieu de quartier pour le périmètre de la Concorde.
Ce vote marque l’aboutissement d’un long processus mené par l’Association des habitants du quartier de la Concorde et le Forum Démocratie participative, en vue de la création d’un lieu de quartier dans le secteur de la Concorde.

La ferme Menut-Pellet {JPEG}

Soutenu par Mme Esther Alder, conseillère administrative responsable du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, et par M. Rémy Pagani, responsable du Département des constructions et de l’aménagement, le projet de rénovation de la ferme a été développé par leurs services respectifs en concertation avec les habitants.

Description du projet de rénovation

Extraits de la proposition du Conseil administratif du vue de l’ouverture des quatre crédits de rénovation (voir ici sur le site de la Ville de Genève les documents complets)

Historique

Ferme Menut-Pellet 03

Le bâtiment est construit en 1780 et racheté par la famille Menut en 1909.
En septembre 2003, la Ville de Genève acquiert la ferme ainsi que sa parcelle de 2798 m2.
En juin 2012, le Conseil municipal vote un crédit d’étude pour la rénovation de la ferme et son affectation en espace de quartier.
Ce bâtiment est d’importance historique et constitue un vestige du patrimoine genevois.



Pour en savoir plus sur la ferme Menut-Pellet et son histoire, voir sur le site de l’Association des habitants de la Concorde cette vidéo réalisée en 2014

Contexte

Ferme Menut-Pellet 04

Le quartier des Ouches/la Concorde s’est fortement densifié ces dernières années. Il est caractérisé par une population jeune : dans le sous-secteur de la Concorde, les moins de 25 ans représentent près de la moitié de la population. Pauvre en infrastructures publiques – pas de maisons de quartier, pas de salles polyvalentes, pas de bibliothèques ou de ludothèques –, ce périmètre est également pauvre en restaurants et cafés. En 2009, une étude d’aménagement sur ce périmètre recommande la création d’un équipement à vocation socioculturelle pour les jeunes. Cette ferme présente le potentiel architectural nécessaire à une réhabilitation répondant à l’ensemble des besoins de l’association des habitants de la Concorde.

Ferme Menut-Pellet état actuel

Le premier crédit prévoit la rénovation et l’aménagement de la ferme en maison de quartier, soit

  • la restauration complète de celle-ci, sa mise aux normes constructives actuelles, l’intégration de nouveaux espaces dans la structure existante de l’édifice (un espace d’accueil et de rencontre équipé d’une buvette et de locaux sanitaires ;
  • des espaces pour réunions, cours, ateliers et activités diverses ; un espace pour les adolescents pouvant fonctionner de manière indépendante ; un atelier d’activités créatrices avec un lieu de stockage ;
  • un atelier de musique, un bureau d’administration visant à accueillir deux postes de travail ;
  • des locaux sanitaires ;
  • des aménagements extérieurs en relation avec les activités de la maison de quartier) ainsi qu’une occupation du bâtiment inférieure à 100 personnes (occupation occasionnelle supérieure à 100 personnes admise afin de permettre l’organisation de fêtes).

Crédit I, aménagements du bâtiment

  • Sous-sols : une chaudière à pellets sera installée dans les sous-sols qui ne seront pas agrandis pour des raisons économiques.
Rénovation de la ferme Menut-Pellet : le rez de chaussée
  • Rez-de-chaussée : il abritera l’entrée principale (autrefois l’entrée des chars à foin), l’espace d’accueil ainsi que l’espace principal avec un coin buvette. La droite du bâtiment abritera les locaux sanitaires, la cage d’escalier, l’ascenseur (afin de permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder aux étages), un bureau et une première salle d’activités pourvue d’un dépôt. L’annexe abritera l’atelier de musique.
  • Premier étage : il verra la création de deux salles avec un espace de réunion et comptera également les locaux sanitaires, deux salles d’activités et une salle de dépôt et/ou d’activité (accès autonome par l’escalier). Les escaliers permettront de faire fonctionner les salles indépendamment de l’ouverture du rez-de-chaussée.
    Le premier étage du bâtiment annexe sera constitué d’une grande salle (accès et fonctionnement autonome possible).
  • Les combles : pour des questions financières, les combles ne seront pas réaménagés car la fréquentation de ceux-ci aurait nécessité d’importantes modifications dans le reste du bâtiment, notamment la création d’escaliers de secours.
  • Un potager sera aménagé à l’extérieur du bâtiment.

Crédit II, compléments d’aménagements intérieurs
Aménagement d’un local dans les combles (maintien d’une partie des combles visibles au travers d’un espace à triple hauteur surplombant l’espace d’accueil, permettant la lecture de toute la hauteur de l’édifice, création d’un espace suspendu de 13 m2 afin de permettre des discussions plus intimes ; mise en évidence du pont-roulant ; création d’un escalier) et la mise en place d’un système de verrouillage électronique (gestion programmable des accès).

Crédit III : compléments d’aménagements extérieurs
Construction de couverts et revêtement en pavés de pierre (dépôt fermé sous la pergola métallique, couvert à vélos et containers, uniformisation des revêtements de sol en pavés de pierre) et la création d’un mur anti-bruit (protection du jardin et des bâtiments contre les nuisances de l’avenue).

Le crédit IV servira à l’équipement mobilier et au matériel d’exploitation.

Concept énergétique

Ferme Menut-Pellet 23

Le projet respecte la stratégie « 100% renouvelable en 2050 » adoptée par la Ville de Genève en matière d’énergie. Après rénovation, les besoins en chauffage de la ferme seront divisés par 4 par rapport à la consommation actuelle. La production de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire proviendra d’une chaudière à pellets permettant une couverture des besoins par une énergie 100% renouvelable. Les améliorations de l’enveloppe du bâtiment consisteront à :

  • Isoler intérieurement les façades
  • Isoler le plancher des combles
  • Isoler le radier
  • Doter les menuiseries de vitrages isolants
Version imprimable de cet article Version imprimable