Pétition pour un parc vivant

  • , actualisé le
  • par Nicolas

Cette pétition peut être signée par toute personne intéressée, quels que soient son âge et sa nationalité. On peut la trouver à la Maison de quartier de Saint-Jean, ou télécharger le document pdf mis en pièce jointe à cet article.

Délai de récolte des signatures : 30 juin 2016.

Pétition pour un parc vivant !

Nous, Collectif des habitants de l’Europe, habitants du quartier Europe – Pic Pic – Chemin des Sports – Concorde et signataires de cette pétition, prenons acte du fait que la généreuse donation de Monsieur Hentsch à la Ville de Genève a été validée par le Conseil Municipal le 14 mars 2016.

Nous nous réjouissons que le parc devienne public. Cependant, les conditions établies dans la convention nous posent une série de questions et nous incitent à réfléchir à ce que nous, habitants, usagers et contribuables souhaitons comme parc.

Ainsi, par cette pétition, les habitants du quartier Europe-Pic Pic-Chemin des Sports-Concorde demandent :


- 1. Un parc ouvert, convivial et accueillant
- 2. Un parc qui se prête à la détente, au jeu et à la rencontre
- 3. Un parc qui permette de créer des liens entre habitants
- 4. Un parc au service de la population

Dans cette mesure, si les habitants du quartier et usagers du parc en expriment le besoin, la Ville de Genève, propriétaire et gestionnaire du parc, doit être en mesure de :


- 1. Planter autant d’arbres que nécessaire pour faire du parc Hentsch un lieu accueillant
- 2. Installer des bancs et des tables qui permettent aux habitants de se rencontrer et de passer des moments conviviaux
- 3. Installer un kiosque ou buvette si les habitants et utilisateurs en expriment un besoin
- 4. Autoriser l’organisation d’animations qui permettent de tisser des liens entre habitants, à savoir, des vide-greniers, des fêtes de quartier ou de simples apéritifs informels entre voisins
- 5. Autoriser, encourager et soutenir des projets qui visent le bien vivre ensemble, tels que des potagers urbains
- 6. Permettre aux cyclistes de traverser le parc à vélo, notamment pour échapper aux dangers que représente le trafic motorisé dans les rues avoisinantes

Autrement dit, nous ne voulons pas d’un parc mort, vide et stérile ! L’utilisation, l’aménagement et l’animation du parc doivent être faits pour et par les habitants.

Délai prolongé au 31 juillet 2016, à renvoyer à : Collectif des Habitants de l’Europe, 99 rue de Lyon, 1203 Genève

Information : collectif.habitants.europe gmail.com

Version imprimable de cet article Version imprimable

Documents joints