Secteur L : projet Marakei

  • , actualisé le
  • par Jonathan, Louise

Le projet Marakei prévoit la construction au centre de la parcelle d’un groupe scolaire de 16 classes. Délimité par les immeubles de la rue Henri-Golay, de la rue Jean-Simonet et des futurs immeuble de l’avenue de l’Ain.

L’école se trouve à l’intérieur d’un îlot ouvert permettant une appropriation publique de la cour (école avec préau). L’ouverture de l’école aura lieu à la rentrée 2018. L’immeuble de logements situé le long de l’av. de l’Ain sera démoli et remplacé par 5 blocs d’habitations, placés en quinconce, faisant office d’écran acoustique pour les places intérieures, avec un parking souterrain centralisé et mutualisé. Le projet prévoit aussi 6000m2 de surfaces d’activités. Retrouvez tous les détails du projet dans le document de la réunion publique au bas de la page. Pour consulter les autres images de synthèse du projet suivre ce lien. A ce projet s’’ajoute les 44 logements de la FMCV ainsi q’une crèche.

Vue de l'école ©Ferrari Architectes Vue sur les logements de nuit © Ferrari Architectes Vue sur les logements de jour © Ferrari Architectes Vue des commerces au rez supérieur © Ferrari Architectes Logements par étage Rappel du programme Ecole Rez supérieur commerces de proximité Parking sous sol Rez inférieur centre commercial

Situation : entre l’av. de l’Ain et l’av. Henri-Golay / Simonet. Une passerelle sera construite au dessus de l’avenue de l’Ain afin de développer les axes de mobilité douce avec le quartiers des Libellules qui a ce jour n’est relié que par le passage sous-voie.

Procédure : le concours d’architecture s’ouvre en janvier 2014 et 6 mois plus tard, le projet « Marakei » est choisi. Préalablement au vote du jury, des experts dans différents domaines (énergie, logement, bruit, etc.) présentent leur évaluation de chaque projet. Pour la première fois dans le cadre du PDQ Concorde, et sur demande du Forum, un expert « quartier » se prononce, au même titre que les autres, pour défendre l’intérêt général des habitants. Le projet répond d’ailleurs favorablement à la plupart des priorités énoncées par les habitants.

La participation : les habitants souhaitent que l’école et le quartier puissent « communiquer » et que cela se traduise au niveau architectural, par ex. mutualiser la place de jeux. Si les parcelles des potagers doivent disparaitre alors la volonté est de conserver des zones de pleine terre, des îlots, des espaces verts et publics sans forcément figer leur vocation future. La présence de chemins de traverse, permettant les connexions (ferme Menut-Pellet, Simonet, Henri- Golay, …) est également mentionnée.

Logements : passage de 89 à 154 logements. La construction des nouveaux logements devrait s’effectuer en deux étapes : ouverture du chantier avec la construction du 1er bloc d’habitation à l’emplacement des potagers (2017), tout en conservant l’immeuble actuel. La construction de la deuxième étape est planifiée à la suite, subordonnée et organisée avec un processus de relogement des habitants de l’immeuble actuel.

Calendrier intentionnel : Ouverture du groupe scolaire prévue pour la rentrée 2018. Fin du chantier du 1er bloc d’habitations courant 2019, fin de la deuxième étape en 2022.

Propriétaire : Ville de Vernier pour l’école et Privera Construction Management SA pour les logements et le centre commercial.
Architecte : Ferrari Architectes
Architectes paysagistes : HAGER Partner ag

Programme
Type
Nombre - capacité
Logements 154
Surfaces d’activités 6000 m2
Parking sous-terrain mutualisé avec le secteur M 450
Groupe scolaire 16
Air de jeux pour enfants 1
Version imprimable de cet article Version imprimable

Portfolio

Vue de l'école ©Ferrari Architectes Vue sur les logements de nuit © Ferrari Architectes Vue des commerces au rez supérieur © Ferrari Architectes Logements par étage Rappel du programme Ecole Rez supérieur commerces de proximité Parking sous sol Rez inférieur centre commercial

Documents joints